GLISSE GLISSE : EWS DE CRANS-MONTANA

SLIP SLIDING AWAY: CRANS-MONTANA EWS
Photos : Seb Schieck

L'avant-dernière manche des Enduro World Series (EWS) de cette année a visité les montagnes enneigées de Crans-Montana en Suisse. Alors qu'il restait encore beaucoup à jouer dans la bataille pour le titre général des moins de 21 ans, Seth Sherlock d'INTENSE Factory Racing (IFR) était prêt à se battre. Après une série d'excellents résultats, Seth occupait la première place dans la course au titre général… mais rien n'est aussi simple lorsqu'il s'agit de faire des courses de vélo dans les montagnes ! Seth reprend l'histoire :


« Crans-Montana a été une course difficile pour moi. La Pro Stage de samedi a été un début difficile pour l'événement. Il avait neigé la nuit précédente, ce qui était très frais, mais cela rendait les conditions assez imprévisibles. Ma course se déroulait décemment jusqu'au fond.


Il y avait une droite à grande vitesse dans une gauche lente, et j'ai complètement oublié que la gauche était là, haha. Je suis arrivé à fond et au moment où j'ai vu la bande devant moi, il était trop tard. J'ai freiné fort, j'ai perdu l'avant et je me suis retrouvé face contre terre en dehors de la bande. Je me suis levé assez rapidement, mais cela, combiné à un peu de retard au sommet, m'a fait perdre 20 secondes après la première étape.


À l'approche de la journée de course principale (dimanche), le plan était d'attaquer fort, et j'espérais un top 5 ou peut-être un podium si j'avais de la chance. Malheureusement, une chute en haut de la première étape du jour a mis fin à ces espoirs. Je suppose que j'ai sous-estimé à quel point la section ouverte herbeuse en haut de la scène serait glissante. Il faisait un froid glacial et je pense qu'il y avait encore un peu de glace par endroits.


J'ai perdu l'avant sur ce qui aurait normalement été un coin plat assez doux et j'ai cassé mon câble de tige de selle télescopique, donc mon siège était coincé en position haute ! Je suis remonté sur le vélo mais j'ai dû m'arrêter à nouveau pour tirer sur le câble et redescendre mon siège, et à ce stade, Luke (Meier-Smith, leader de la série), qui est tombé 30 secondes après moi, était à peu près juste là. J'ai pensé que j'étais à peu près hors course à ce stade, alors je l'ai laissé passer et je l'ai suivi tout le long du chemin, terminant 32 secondes en arrière.


À ce stade, j'étais à plus de 50 secondes après deux étapes et à la 25e place, donc mes espoirs pour la journée étaient faibles. J'ai pensé que je me concentrerais uniquement sur le plaisir et sur les résultats d'étape, et que je finirais peut-être dans le top 10 si j'avais de la chance.


L'étape 3 n'était pas géniale, j'étais à 4 secondes du rythme sur une piste très courte, mais j'ai remonté quelques positions. L'étape 4 a été l'une de mes meilleures courses de la journée. Cela a essentiellement commencé par une section de pédalage de 4 minutes, puis est entré dans une piste de descente. J'étais à 10 secondes du rythme sur le pédalier, mais j'ai très bien roulé en deuxième mi-temps et j'ai en fait remporté le dernier temps de 3 secondes, ce qui s'est stabilisé au 5e sur l'étape et 3 secondes en arrière, me ramenant au 13e.


J'ai pensé que j'avais une chance d'atteindre le top 10 maintenant si j'avais une bonne étape 5, qui était une répétition de l'étape Pro puis de la dernière étape de la journée. Je l'ai plutôt bien monté, remportant le dernier segment et terminant 2e de l'étape, me ramenant à la 8e place au général ! C'était une excellente façon de terminer une dure journée.


Au final, je me suis beaucoup amusé et j'étais content de mon pilotage sur les deux dernières étapes. J'étais également ravi de revenir dans le top 10 après avoir perdu tant de temps en début de course. Ce n'était évidemment pas le résultat que je recherchais, mais finir dans le top 10 lors de mes pires jours me fait du bien.


Cette course m'a également assuré la deuxième place au classement général de la série, ce qui est incroyable (Remarque : dans la catégorie EWS U21, les 5 meilleurs résultats comptent pour le titre général de la série). Ça a été une saison EWS incroyable pour moi et la deuxième place au classement général est meilleure que ce à quoi je m'attendais... tellement contente de ça. Il ne reste plus qu'un EWS, Loudenvielle en France ce week-end (24-25 septembre), alors essayons de terminer la saison sur une bonne note.

Seth court sur notre vélo Tracer Enduro de 170 mm. Magasinez.