DAK ATTAK : COUPE DU MONDE DE LOUDENVIELLE #5

DAK ATTAK: LOUDENVIELLE WORLD CUP #5
Mots: Mike Rose 
Photos : Nathan Hughes 

 
Je n'ai presque pas de mots… Dak Norton vient de décrocher la deuxième place à la Coupe du Monde de Loudenvielle ! 
 
 
Je suis assis ici à écrire ceci dimanche soir après la course, et honnêtement, je ne sais pas vraiment quoi dire. Quand l’un des coureurs de votre équipe réalise une performance comme celle-ci, vous êtes en quelque sorte à court de mots. Cela peut vous arrêter dans votre élan. 
 
 
Cela avait été une drôle de vieille course. La piste était appréciée de tous, un endroit magnifique et un véritable test, mais la météo avait joué un rôle et avait un peu gâché les choses. Les conséquences politiques de l'annulation de la course junior de samedi se feront sentir pendant un certain temps, mais nous ne sommes pas vraiment ici pour en parler, tout tourne autour de Dak. 
 
 
Juste pour que les faits soient clairs, le pilote de l'équipe INTENSE Factory Racing, Dak Norton, a terminé deuxième de la Coupe du monde de Loudenvielle, à seulement 0.777 seconde du vainqueur Loic Bruni. Je veux dire, que dois-je dire de plus ? C'était une course folle de contrôle, de puissance et d'agressivité, mais aussi des jambes pendantes et des moments de pieds louches. Dak (par sections) roulait sur le bord irrégulier… et c'était beau à regarder. 
 
 
Je ne vais pas m'étendre ici, allez simplement regarder la course en ligne pour avoir une idée de tout cela. Une chose que j'ai remarquée, c'est que dans son entretien d'après-course, il y avait une détermination tranquille à propos de Dak. Ce n'était pas vraiment une fête. Une sorte de justification peut-être, parce que nous savons tous qu'il aurait pu être ici plusieurs fois auparavant, mais il y avait aussi une déception douce-amère quelque peu mélancolique de manquer de peu la première place dans sa voix et son langage corporel, peut-être qu'il avait juste besoin de sombrer. Il voulait la victoire, c’était évident. Je ne l'ai jamais vu aussi déterminé et concentré. Profitez-en Dak, nous vous aimons pour ça. Les Gets nous voilà.