Vélo Pro: le M2020 INTENSE 29 de Bernat Guardia

Certains d'entre vous connaissent peut-être Bernat Guardia depuis ses jours de course de descente pendant les `` années de gloire '' du sport, côtoyant et courant contre des joueurs comme Steve Peat, Sam Hill, Greg Minnaar, David Vazquez, Tomas Misser et bien d'autres. Après avoir pris sa retraite de la course en 2015, il a ensuite dirigé l'équipe INTENSE Factory Race, s'occupant de coureurs tels que Jack Moir et Dean Lucas (entre autres). Depuis, il est devenu un membre clé de la marque INTENSE.


Bernat porte maintenant de nombreux chapeaux en tant qu'ambassadeur, développeur de produits et responsable marketing pour quelques marques sélectionnées avec lesquelles il a travaillé très étroitement au fil des ans et il fait partie intégrante d'INTENSE, «Je conseille principalement sur des sujets liés au marketing et gère les canaux de médias sociaux pour l'Europe. Je fais quelques tests, j'étais vraiment impliqué dans le développement des M16 et M29. Cela fait du bien quand le produit sort et que vous voyez les gens déchiqueter avec. »


Bernat fournit des informations importantes sur toute une série de sujets. C'est un vrai pro, et il a conduit à peu près tous les vélos INTENSE fabriqués au cours des 10 dernières années (presque). Mais de tous les vélos qu'il a à sa disposition, il sortira le plus souvent le gros gréement pour une action DH.

Vous conduisez un XL M29, alors quelle est votre taille?
Je mesure 190 cm (6 pieds 2 3/4).

Vous avez beaucoup de bonnes randonnées autour de vous près de Barcelone?
La scène DH où je vis était assez grande au début des années 2000, avec un groupe de pilotes professionnels participant à des Coupes du monde et à peu près tout le monde avait construit ses propres circuits à l'époque. Certaines de ces pistes sont toujours en cours d'exécution. Il y a aussi quelques parcs à vélos qui fonctionnent toute l'année maintenant: 4 Riders Bikepark a récemment ouvert et c'est irréel. Et puis pendant l'été il y a Vallnord, EVO Bikepark, Morzine et Les Gets en France.


Le M29 fonctionne sur des roues de 29 pouces, quand avez-vous fait le changement?
Au début, j'étais vraiment fan de 275 roues, mais les garçons de l'équipe (Jack et Dean) me disaient toujours à quel point ils aimaient leur Carbine 29, et c'était à peu près à l'époque où nous avons commencé à développer la M29. J'ai donc sauté dessus à la fin de la saison 2017 et je ne pouvais pas croire à quel point ils se sentaient bien. Depuis lors, je n'ai jamais regardé en arrière. Un gars de 29 ans.

Alors choisiriez-vous toujours des roues de 29 pouces sur 27.5 pouces pour la descente maintenant?
Je suis toujours prêt à rouler sur de nouvelles choses, mais je me sens tellement bien sur le 29 set-up que je ne le vois pas arriver. Je comprends que les coureurs plus petits que moi doivent passer par des montages mulets, car il y a une réelle barrière physique lorsque vous devez rester loin sur votre vélo sur des pentes raides ou rester bas lors d'un saut. Lorsque vos fesses touchent la roue arrière, ce n'est pas amusant.


Vous avez conduit beaucoup de vélos de descente au cours de votre carrière de course, comment compareriez-vous le M29 à certains de ces autres vélos?
Cela peut sembler un argumentaire de vente, mais je me sens toujours très bien sur le M29 dès le premier coup. Avec la M29, je peux sauter dessus après des semaines sans la piloter et je peux être aussi rapide dans le deuxième virage que si je la conduisais tout le temps. Je pense que c'est le vélo le plus équilibré du point de vue de la géométrie que j'ai jamais monté, les roues de 29 pouces ont aussi beaucoup d'élan et je me sens tellement en contrôle lorsque je fais des sauts ou que je roule à pleine vitesse.

Comment décririez-vous votre style de conduite?
J'ai toujours été très fluide sur le vélo, en essayant de couler le plus possible. Je suis vraiment bon dans les virages et je garde un bon élan. Maintenant que je ne suis plus en course, j'essaie de trouver ma course parfaite de douceur sans trop pédaler, ce n'est pas le plus rapide mais cela me donne une telle sensation en frappant des lignes parfaites et en étant aussi lisse que possible.


Comment avez-vous mis en place votre suspension?
Je dirige ma suspension avant très rigide à environ 15% d'affaissement, puis l'arrière un peu plus souple à environ 25%. Le rebond ni trop lent, ni trop rapide, ha, ha! Et pour la compression, la compression à vitesse lente est presque entièrement fermée et la vitesse élevée est complètement ouverte. Pour moi, c'est le moyen idéal d'avoir un vélo prévisible qui ne change pas son comportement.

Modifiez-vous cette configuration en fonction de l'endroit et de ce que vous roulez?
Je suis vraiment pointilleux sur la configuration de mon vélo. Au bas de ma première course, je vais directement à ma camionnette pour modifier quelque chose - de la pression des pneus aux réglages de suspension, à la hauteur de la barre, à la position du levier, etc. mais juste de petits changements.


Avez-vous des configurations étranges sur votre vélo?
Je fais tourner mon frein avant très près de la poignée, je n'ai jamais aimé le frein avant et je ne l'utilise pas beaucoup. Quand je courais, j'ai même mis un peu d'huile sur le rotor pour mes derniers runs, car je détestais ce point de morsure qui fait déraper votre roue avant au pire moment.

Avez-vous toujours monté en clippé?
Oui, quand j'ai commencé la course, il n'y avait presque pas d'option, il n'y avait pas de pédales plates appropriées sur le marché ou de chaussures en caoutchouc collantes.

Avez-vous une partie préférée du vélo?
Pour moi, ce doit être le cadre, il doit être correct - avec une géométrie équilibrée, une cinématique de suspension et la bonne rigidité.


Et vos pneus?
J'ai été sur Maxxis presque toute ma vie et j'ai toujours été un grand fan de High Roller II. Ils ne l'offrent actuellement pas dans un boîtier DH 29 ”, bien que je les pousse autant que possible ha ha. Alors maintenant, j'ai essayé presque tous leurs pneus DH. Le nouveau Dissector est plutôt bon, alors on dirait que je vais rester avec lui pendant un moment.

Vous avez eu une longue carrière de pilote, concourant au plus haut niveau ...
Pendant une grande partie de mes années «Pro», j'ai étudié la physique à l'université, donc c'était un travail difficile pour moi d'être à mon meilleur niveau pour les deux, donc toutes mes victoires et mes bons résultats me semblaient doubler le triomphe. Je me souviens de mon premier top 10 de la Coupe du monde aux Gets en 2002, ce sentiment de bonheur et de soulagement après tout ce dur labeur, c'est difficile à expliquer.


Avez-vous une piste préférée de l'époque où vous couriez, et une piste préférée maintenant?
J'ai adoré la piste de Champéry en 2007. C'était la piste de Coupe du monde la plus raide que nous ayons jamais parcourue, super technique, entièrement naturelle, limoneuse. Je me suis qualifié troisième même avec un crash. Pour les finales, j'ai été pris sous la pluie puis pris dans un filet! Ma piste préférée aujourd'hui doit être la Blue Line à 4 Riders Bikepark, c'est comme faire du pumptrack pour les adultes.

Que pensez-vous de l'état actuel des courses de la Coupe du monde?
Je pense que c'est génial pour les coureurs, les 20 meilleurs gars en vivent maintenant bien. Ils ont de bons salaires et de bonnes opportunités de la part des sponsors. J'envie un peu ces gars-là, mais en même temps, je n'ai aucun regret de mes années de course et j'ai eu beaucoup de bons moments sauvages.


Pouvez-vous nous donner quelques points forts «INTENSE» de votre passage avec la marque?
Il y en a tellement. Je pense qu'en prenant ma retraite avec la marque, enfant, j'ai toujours adoré. Avoir la chance de rencontrer et sortir avec Shaun Palmer, également le premier podium de la Coupe du monde en tant que Team Manager avec Jack Moir terminant deuxième à Fort William, et tous les temps que j'ai passés avec Jeff et Jenn Steber (PDG INTENSE) pendant tout ces années ont été formidables.

Que signifie INTENSE pour vous?
Cela signifie des vélos que j'aime et en qui je fais confiance. Cela signifie travail et famille.


Cadre:  Cadre d'usine INTENSE M29
choc: ÖHLINS TTX 22M (ressort 525)
fourche: ÖHLINS DH38 M.1 (chambre de montée 240PSI, chambre principale 140PSI)
Bars: E * THIRTEEN Plus, 35 mm
Tige: TRUVATIV DESCENDANT 50 mm à montage direct
Poignées: Verrouillage ODI Elite PRO
casque: CANE CREEK série 40, ZS49 / ZS56.30
Manette de vitesse : SRAM X01DH
Mech arrière: SRAM X01DH
Freins: Rotors SRAM CODE RSC + 200 mm
Siège: FIZIK GRAVITA ALPAGA X5
Tige de selle: ENVE 31.6 mm, décalage de 0 m
Manivelles: E * TREIZE LG1 Plus
Plateau: E * THIRTEEN SL Guidering 36T
Guide de chaîne: E * THIRTEEN TRS Race
Cassette: E * TREIZE LG1 7 vitesses
Chaîne: SRAM XX1
pédales: CRANKBROTHERS MAILLET DH
Paire de roues: E * TREIZE LG1 Race Carbon DH
pneus: MAXXIS DISSECTOR 29 2.40 DH Avant 1.80Bar / 26PSI Arrière 2.05Bar / 30PSI


Suivez Bernat sur Instagram @dhbernatguardia