PEDAL FEST: EWS ROUND 5, BURKE, ÉTATS-UNIS

PEDAL FEST: EWS ROUND 5, BURKE, USA
Mots: Mike Rose
Photos : Seb Schieck

Les derniers mois ont été plutôt ininterrompus pour Seth Sherlock d'INTENSE Factory Racing. Avoir à équilibrer les courses entre les séries de Coupe du monde de descente et les Enduro World Series (EWS) n'est pas une tâche facile.


Seth court dans la catégorie des moins de 21 ans (ans) à l'EWS, et après d'excellents résultats en début de saison, il a détourné son attention de la descente vers la course au titre général de l'EWS. Après quelques podiums très solides, il s'est finalement retrouvé sur la plus haute marche à domicile en prenant le gagner à Whistler, qui lui a également donné la tête de la série.


C'était à mi-chemin de la série, les coureurs traversant ensuite de l'ouest du Canada à l'est des États-Unis, jusqu'à Burke dans le Vermont. Seth n'aimait pas trop le style d'étapes plus cross-country (XC) à Burke, et son principal rival, Remy Meier-Smith, était également de retour en ville… donc ça allait être délicat. Seth reprend l'histoire.


"Burke a été un week-end amusant, la piste ne correspondait certainement pas à mes points forts, mais c'était un bon défi. La Pro Stage était probablement la meilleure étape pour mon style de pilotage et j'ai réussi la troisième place avec une course assez médiocre.


Le dimanche a commencé par une étape XC super dure avec environ 50% de pédalage (par temps). J'ai fait de mon mieux sur celui-là, mais je n'avais pas tout à fait les jambes pour un sprint plus long comme celui-là et je suis retombé cinquième.


Les étapes suivantes ont été très amusantes, mais je n'ai pas très bien roulé et j'ai perdu quelques précieuses secondes de plus sur le podium. L'étape 5 a commencé par une descente technique janky, un peu comme l'étape Pro, et a conduit à une autre section de pédale de 3 minutes. Une fois de plus, j'étais un peu en retard sur la pédale du bas et j'ai fini à 11 secondes du podium avant la dernière étape.


Il me restait encore de l'énergie pour l'étape 6, qui était une répétition de l'étape Pro, et j'espérais gagner du temps et peut-être avoir une chance de monter sur le podium si les étoiles s'alignaient. Le haut de l'étape me faisait du bien mais une chaîne perdue à mi-chemin a mis fin à mes espoirs ! Heureusement, j'ai réussi à limiter les dégâts et à conserver un top 5.


À la fin de la journée, j'étais plutôt content de repartir avec la cinquième place compte tenu de la difficulté que j'avais avec les longues pédales. Cela montre clairement que je dois travailler sur mes longs sprints si je veux continuer à poursuivre l'enduro. J'aurai du pain sur la planche cet hiver, haha. J'ai aussi l'impression d'être un peu en retard sur les étapes plus plates où il est essentiel de garder sa vitesse, donc c'est bien de savoir où je dois me concentrer pour m'améliorer."


Seth est maintenant à Sugarloaf dans le Maine pour le tour 6 ce week-end.

"J'ai parcouru certaines des étapes ici à Sugarloaf et elles ressemblent beaucoup plus à la DH, alors j'espère obtenir une certaine rédemption ici. Ce sera une course amusante.


Et c'était une bonne nouvelle pour le nouvel ambassadeur INTENSE, coureur tchécoslovaque Milan Čižinský (ci-dessus et ci-dessous). Milan a remporté la victoire dans la catégorie EWS 100 45+ à bord de notre nouveau Tracer 279.


« La course Burke EWS était géniale ! Les trois premières étapes étaient vraiment physiques, et après elles j'étais deuxième. J'ai tout donné sur la Queen Stage, et grâce à la difficulté technique et à sa longueur j'ai gagné l'étape de 20 secondes, et c'était la base de ma victoire. Dans la dernière étape, j'ai augmenté mon avance avec un pilotage contrôlé. C'était une course fantastique. Milan Čižinský


VOIR LE NOUVEAU TRACER 279