TOURS, HUCKS ET STYLE : VOIR GRAND AVEC MAX ET RYAN

LAPS, HUCKS AND STYLE: GOING BIG WITH MAX AND RYAN

Basé à Whistler Max Grayston et Ryan Mentakis sont des animaux absolus sur leurs vélos. Si vous avez besoin de preuves, consultez leurs comptes Instagram @motomaxcanada et @ryanmentakis. Ils vont apparemment se lancer, se lancer ou se jeter par terre ou tout ce que la Colombie-Britannique a à offrir. Des dalles rocheuses, des pentes effrayantes, des lacunes… peu importe… ils les prendront… à plein régime bien sûr ! 

 


Notre propre Chris Kovarik a repéré ces deux gars et a vu qu'ils avaient du talent sur un vélo, mais aussi tout aussi important, ils avaient l'attitude pour aller avec. Chris les a embarqués avec nous ici à INTENSE. 


Ce que nous avons ici, ce sont deux versions de vélo INTENSE M29 DH/Park presque identiques. Ils se ressemblent beaucoup mais il y a quelques différences subtiles. Lisez la suite pour en savoir plus sur Max et Ryan et les M29.


Comment décririez-vous les styles de pilotage de chacun ?
Max : Ryan a un style de pilotage unique et la moto bouge toujours sous lui. S'il y a une lacune sur le sentier, même si vous ne la voyez pas, il l'essayera.

Ryan: Max a un style calculé de type « huck to flat », une capacité incroyable au manuel et un type de contrôle de vélo très unique qui complète son style de conduite.

Photo : Travis Bothner

Comment décririez-vous votre propre style de pilotage ?
Max : Mon style de pilotage est à plat/au-dessus du shoot/huck to flat et faire en sorte que les trucs de gnar aient l'air sommaires hahaha ! Je n'ai pas peur de l'amplitude !

Ryan : Je vois que mon style est très calculé et j'essaie d'être aussi fluide que possible. On me dit que j'ai un super style, mais je n'aime pas me voir rouler dans des vidéos, je suis peut-être ma pire critique !


Depuis combien de temps roulez-vous ?
Max : Je roule depuis 2017, c'est à ce moment-là que j'ai déménagé à Whistler.

Ryan: J'ai commencé à faire du vélo quand j'avais 3 ans et des motos quand j'avais 4 ans. J'ai commencé à faire de la moto à 4.5 ans et j'ai couru jusqu'à 22 ans. Et je suis passé au VTT de course à 21 ans.


Quel est ton parcours en VTT ?
Max: Je faisais de la moto et quand j'ai déménagé à Whistler, j'avais besoin de me lancer dans un sport et je suis devenu accro instantanément. J'ai commencé à courir tout de suite et j'ai essayé de diversifier autant de disciplines VTT que possible. Mais à peu près resté comme DH "park rat".

Ryan: J'ai couru quelques courses à l'adolescence, mais je ne l'ai pas poursuivi sérieusement avant l'âge de 21 ans... et les pistes étaient rares et espacées. Une fois que j'ai déménagé au Canada, j'ai eu beaucoup plus d'occasions de progresser avec le terrain.


Comment est né tout cet accord avec INTENSE ?
Max : J'avais rencontré Jarrod Hoskins à certaines des courses de la BC Cup et il avait une « équipe familiale » INTENSE et m'avait demandé si je voulais le rejoindre. J'ai dit oui et j'ai eu un accord sur un M16 à l'époque. J'étais un grand fan de leurs vélos et j'ai continué à rouler, à progresser et à écouter INTENSE pour me parrainer pleinement jusqu'à ce qu'ils n'aient à peu près pas le choix non plus.

Ryan : Max et Chris (Kovarik) ont joué un rôle énorme. Max a acheté un vélo à Chris et Chris et moi avons fait connaissance. Chris avait regardé nos deux vidéos et pensait que c'était une bonne idée d'utiliser nos vidéos pour promouvoir la marque.


Parlez-nous de votre histoire avec Chris Kovarik ?
Max : J'avais rencontré Chris par l'intermédiaire de Jarrod et j'ai fini par acheter l'un de ses anciens Tracers. À ce stade, j'avais donc deux modèles INTENSE et la relation commençait. Chris a toujours été d'une grande aide pour la configuration du vélo, le choix de la ligne et la préparation mentale avant les courses.

Ryan : Quand je suis arrivé à Whistler, je n'avais aucune idée de qui était qui et de quoi, j'étais très vert. Je crois que nous nous sommes rencontrés lors d'une course locale Phat Wednesday et Max nous a présentés. Ayant beaucoup en commun et un sens de l'humour similaire, nous nous sommes tout de suite entendus. Il est devenu une idole à coup sûr une fois qu'il a réalisé le calibre de cavalier qu'il est.


Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur vos propres M29 personnels que nous avons ici ?
Max: Mon M29 actuel est configuré de manière assez similaire à celui de Ryan, et nous partageons beaucoup de commentaires/informations avec chacun sur les préférences et la configuration du vélo. J'ai quelques sponsors différents (roues/freins) et j'ai pu trouver une transmission, contrairement à celle de Ryan qui est configurée en singlespeed. L'année a été très difficile pour trouver des pièces, donc à peu près tout ce que nous n'avons pas obtenu par l'intermédiaire de sponsors, nous avons dû l'acheter lors de l'achat/de la vente. Sinon, je pense que nous aurions des builds identiques.

Ryan: J'ai adoré ce vélo dès que je me suis assis dessus. La plus grande caractéristique pour moi serait que j'ai une configuration à une seule vitesse dessus, et elle est très bien adaptée. Cela le rend si silencieux, fiable et amusant à conduire. C'est en fait le premier pivot VPP que j'ai possédé et j'ai été sérieusement impressionné par l'efficacité immédiate de la liaison. Un vélo très amusant, polyvalent et efficace pour tous les types de conduite.


À première vue, ils se ressemblent assez, mais à part le singlespeed, quelle est la différence entre les deux vélos ?
Ryan: Nous avons en fait configuré nos vélos très différemment. Je fais tourner mes barres à 760 mm, Max est de 800. Nous faisons tourner nos freins en face. Et nous exécutons des réglages de suspension très différents... et Max a des vitesses !


Vous courez tous les deux la même taille ?
Max : Nous sommes de taille très similaire et nous sommes tous les deux sur des vélos Medium car cela convient mieux à notre style de conduite et nous ne sommes pas des coureurs dévoués.


Qu'en est-il des taux de ressort et de la configuration de la suspension ?
Max : J'ai actuellement un 450lbs Source d'Öhlins, ce qui n'est pas idéal et pas vraiment praticable pour ce que nous faisons. Je cherche à me procurer un 550lbs ou 600lbs dès que possible.

Ryan: Nous continuons juste à aller de plus en plus lourd, donc nous sommes tous les deux autour de 550 mais nous avons une vitesse de rebond très différente.


Et vous êtes tous les deux sur des pédales plates ?
Max : Je suis sur des pédales plates et je roule parfois des clips.

Ryan : J'ai toujours utilisé des clips. J'adore les clips, c'est l'une de mes parties préférées sur le VTT. Être connecté aux pédales permet plus d'entrée de vos jambes.


Avez-vous déjà pensé ou essayé d'utiliser une configuration mulet sur ces vélos, ou êtes-vous satisfait du 29 complet?
Max: Je n'ai jamais essayé la configuration mulet, mais je pense que je préférerais de loin courir un mulet.

Ryan: J'aime vraiment la façon dont les 29 accélèrent en sortie de virage. J'aime avoir des roues différentes pour aller et venir. Mais je n'ai pas encore essayé de 27.5 pouces à l'arrière.


Comment décririez-vous la conduite que vous faites sur votre M29 ? Est-ce votre vélo de parc de tous les jours, vos tours, vos tours, vos tours ou votre vélo de course, etc. ?
Max : d'innombrables tours de parc à vélos et de fonctionnalités à succès.

Ryan : J'adore tout essayer. J'adore faire des tours de parc, m'exprimer à travers la conduite a toujours été une grande partie de ma vie et aller aussi vite que possible est une façon de mettre mes capacités à l'épreuve. J'aime vraiment les sports qui n'ont pas de règles, donc pour moi, le parc à vélos est libre et gratuit et vous pouvez le faire comme vous le souhaitez, mais courir contre la montre vous permet de rester honnête et de tester votre contrôle du vélo. Comme j'ai toujours été un coureur, je ne pense pas que je perdrai jamais le bug d'essayer de gagner.