DOUCE AMER : HORS-SAISON AVEC DAK NORTON

BITTER SWEET: OFF-SEASON WITH DAK NORTON
Mots Mike Rose
Photos Nathan Hughes et Ale Di Lullo

Avec l'intersaison qui bat son plein, nous avons pensé que ce serait une bonne idée de rattraper la course d'usine INTENSE (IFR) pour jeter un coup d'œil sur la saison 2022 et un bref aperçu de 2023. Le premier est Dak Norton.


Dak a rejoint l'équipe IFR au début de cette saison. On attendait beaucoup du pilote américain… et il n'a pas déçu. J'ai l'impression que Dak peut être un peu dur avec lui-même, mais de mon point de vue, il a fait une assez bonne saison, surtout compte tenu de l'équipe que nousre sur un vélo tout neuf qui ils n'avaient pu rouler que quelques jours avant la première Coupe du monde de la saison. C'était un test à l'état brut.


Dak va se donner un coup de pied pour finirg jusqu'à 'battu et meurtri' à Fort William lorsqu'il passait un bon moment, puis à nouveau à Lenzerheide lorsqu'il « écrasé et brûlé » quand tout est prêt pour une place sur le podium. Mais c'est la course je suppose. Il était évident pour tous de voir qu'il était dessus, il n'avait qu'à rester sur son vélo !


À la fin de la saison, Dak a commencé à tirer. Septième au tristement célèbre Championnats du monde des Gets, puis troisième lors de la dernière manche "nuts" de la Coupe du monde à Val di Sole, qui le laissa en 16th position au classement général et un cavalier protégé pour l'année prochaine. Puis pour mettre la cerise sur le gâteau, il a remporté le US Open à Killington, Vermont, et est reparti avec 15 XNUMX $. Pas mal pour finir la saison !


Pouvez-vous résumer votre saison 2022 en trois mots ?
Je n'ai pas trois bons mots pour le décrire, mais la meilleure façon de le dire est "doux-amer".

Pouvez-vous nous parler de quelques moments forts de votre saison ?
Val di Sole, championnats nationaux américains et mondiaux. Des courses que j'ai livrées sous pression et exécutées dans l'instant. C'était un sentiment vraiment cool et une percée.


Quel a été votre morceau préféré de l'année ?
C'était Val di Sole, et je pense que cela se voyait. La course la moins préférée était Fort William en raison des conditions.

Y a-t-il eu des courses, des coureurs ou des courses remarquables qui vous ont impressionné ?
Les Mondiaux étaient une expérience cool à laquelle participer. Même si ma performance n'était pas spectaculaire, le simple fait d'être dans cet environnement était vraiment cool. Courir devant autant de monde était vraiment spécial. Sans oublier de voir les coureurs français performer à la maison, et la foule qui l'a perdu était plutôt cool.


Et qu'en est-il des points forts en dehors du vélo ?
Avec la façon dont ma carrière s'est déroulée, c'est comme si le bouton d'urgence était resté bloqué ces deux dernières années et j'ai eu l'impression que mon dos était contre le mur pour ainsi dire. Un grand point fort pour moi en dehors du vélo a été d'apprendre à me détendre un peu. Être autour d'Aaron (Gwin) et de sa mentalité a un peu aidé cela, et mon coach mental. J'apprends juste que tout ira bien, peu importe le résultat.

Et les points bas de ta saison ?
Voir tous mes buts passer par la fenêtre pendant la première moitié de ma saison a été assez dévastateur. J'ai travaillé très dur au début de l'année et j'avais l'impression d'avoir raté tellement de bons résultats et de podiums à cause de trucs stupides hors de mon contrôle que j'aurais dû être constamment sur la boîte. J'ai atteint un point dans l'année où j'étais prêt à être fait, je voulais juste que la saison soit terminée... et une fois que j'ai pu être comme 'hé, ça ne peut pas empirer' j'ai pu rebondir un peu.


Que vous réserve l'intersaison ?
Je viens de travailler autour de ma maison pour mettre les choses en place un peu plus pour la course et faire du vélo tout-terrain. Vraiment juste essayer de s'amuser et d'être un peu normal avec cette longue pause.

Aimez-vous le fait que la saison de la Coupe du monde 2023 ne commence qu'en juin ?
C'est la meilleure chose que j'aurais pu demander. J'avais vraiment besoin de temps pour rattraper un peu la vie afin de pouvoir entrer dans la saison prochaine super concentré.


Quelle est la plus grande leçon que vous avez apprise cette année ?
Vous ne pouvez que faire de votre mieux, et si vous faites de votre mieux, vous devez être d'accord avec le résultat.

Des messages ou des conseils pour vos coéquipiers ?
La vie est courte, achetez le vélo.