22 ans et plus

Chris Kovarik x INTENSE x Fresh Paints Whistler

Le mot «légende» est souvent utilisé un peu trop librement, mais le pilote de l'équipe INTENSE Chris Kovarik est vraiment une légende du monde du VTT de descente. Il y a très peu de vététistes professionnels (voire aucun) qui ont été avec une seule marque pendant une si longue période de temps. Vingt-deux ans, bien plus de deux décennies de loyauté et de dévouement, au cours desquels Kovarik a remporté plusieurs titres de championnats nationaux australiens, quatre Coupes du monde, y compris son inoubliable +14 deuxième démolition en Fort-Guillaume 2002… Une des plus belles courses de tous les temps… et le tout sur des pédales plates n'oublions pas.


À la fin des années 1990, Kovarik faisait partie de la vague initiale d'Australiens super rapides qui a bouleversé la scène de la course de descente. Le style était puissant et agressif, mais apparemment toujours en contrôle… en quelque sorte! Quand Kovarik était sur la bonne voie, c'était des choses sérieuses, ce n'était pas pour les timides. Vous ne pouviez pas le quitter des yeux, et il était toujours partant pour la victoire.


Donc, pour fêter ses 22 ans avec INTENSE, Chris s'est associé aux spécialistes locaux de Fresh Paints of Whistler pour créer ce cadre M29 unique et unique en son genre. Nous avons rencontré Chris et lui avons posé des questions sur le projet.

Alors, comment tout cela est-il arrivé, quel est le problème?
Au cours des 22 années que je roule pour INTENSE, il y a eu des discussions sur la création d'une monture signature Kovarik, une façon de célébrer à la fois INTENSE, mon travail et ma fidélité ... le temps a passé et rien n'en est vraiment sorti. J'ai discuté avec mon bon copain d'équitation, vidéaste et maintenant maître peintre chez Fresh Paints of Whistler Dylan Forbes, et lui ai posé des questions sur un travail de peinture signature Kovarik, et il m'a dit: `` Ouais, faisons-le ''!


C'était il y a plus de deux ans à Whistler quand j'avais un cadre M29 assis là. Je l'ai scotché prêt à peindre avec un dessin pour pouvoir le présenter plus tard à INTENSE. Quelques semaines plus tard, j'ai décidé que je n'aimais pas l'idée et je l'ai abandonnée. Je suis rentré à Whistler en janvier de cette année et j'ai de nouveau bavardé avec Dylan et nous avons décidé de faire un travail de peinture personnalisé et unique de 22 ans avec INTENSE.


Avez-vous déjà travaillé avec l'équipe de Fresh Paints?
Je n'ai pas travaillé avec eux avant de faire des travaux de peinture, mais j'ai vu Dylan au travail peindre plusieurs fois auparavant, alors j'ai confiance en son style. Fresh Paints et moi remontons à plus de 10 ans de tournage. Ils ont à peu près filmé toutes mes vidéos, comme les Crankworx Dirt Diaries. Dylan, Mitch et Dewey sont un groupe très talentueux sur la moto aussi bien que sur elle.

Il y a une quantité folle de détails qui sont entrés dans cette conception.
La fenêtre d'éclaboussure de sang et la fenêtre du crâne étaient l'idée de Dylan, c'était un moyen de séparer la peinture, les idées et les couleurs tout en incorporant clairement le logo INTENSE. Il y a une tonne de détails dans des endroits que vous ne regardez pas normalement ... vous devez le voir de près pour vraiment l'apprécier.


Je voulais que la peinture illustre certains des travaux que j'ai réalisés au fil des ans. Tout est personnel, c'est toute la musique que j'ai écoutée, les citations, les couleurs, les drapeaux. Ce n'est pas juste une idée aléatoire, tout cela a un sens ou représente une partie de ma carrière ou quelque chose à propos de moi. Les drapeaux australien, américain et canadien sur le tube diagonal représentent le respect pour moi-même. Né, élevé et commencé à courir en Australie, INTENSE est originaire des États-Unis et c'est là que j'ai obtenu mon premier contrat Pro, puis battu et battu au Canada. J'avais un tas d'autres idées à mettre dans la peinture mais Dylan a manqué de temps heureusement!


Il y a beaucoup de noms de groupes là-dedans, savez-vous combien?
Non, je n'ai pas compté, mais c'est environ 25. C'est ce sur quoi j'ai grandi et je vis toujours de ... heavy metal. C'est un thème de Metal Mayhem que j'ai depuis environ 20 ans mais je n'ai jamais fait quelque chose. Il y a aussi quelques citations qui s'inscrivent dans ma carrière… elles m'ont toutes inspirées et motivées tout au long de ma carrière et de ma vie en général.


Et les 22 ans de Blood Sweat n Beers?
C'est exactement ça. Beaucoup de sang a coulé sur et en dehors du vélo, beaucoup de travail acharné, de sacrifice, de dévouement, de motivation, de frustration et de moments sombres ... mais il y a eu plus de bons moments et beaucoup de bières en cours de route.

Comment tout cela est-il arrivé avec INTENSE en 1999?
C'était lors de la finale NORBA au Vermont. J'étais privé à cheval pour l'équipe Qranc de Dave Rodgers avec Nathan Rennie, Johnny Waddel et les frères Rogers. Je pense que j'ai gagné la course et fini deuxième au classement général de la série. Plus tard dans la journée, Jeff Steber (PDG et fondateur d'INTENSE) m'a approché, m'a donné son numéro et m'a dit de lui téléphoner si je voulais rouler pour INTENSE. Un mois plus tard, j'ai signé avec eux et je suis devenu essentiellement membre de la famille à partir de ce jour.

Il y en a probablement trop pour les mentionner, mais quels sont les points forts de ces 22 années avec INTENSE?
Oui, il y a eu une tonne de bons souvenirs et de moments forts en cours de route, un couple qui ressort est ma victoire à Fort Bill de 14 secondes, troisième place aux Mondiaux de Kaprun 2002. Il y avait ma troisième place à Schladming avec Nathan Rennie et Sam Victoire en côte, nous étions tous sur des pédales plates, ce qui était cool. La victoire de retour au Mont-Sainte-Anne en 2006 était vraiment satisfaisante. Ensuite, fusionner avec CRC et Nigel Page a été une aventure vraiment cool, y compris trois ans à développer le vélo EVO DH. C'est formidable d'avoir partagé quelques idées et de voir les motos évoluer de la M1 jusqu'à la mulet M279 aujourd'hui que l'équipe INTENSE Factory Racing et le jeune Seth Sherlock (que j'ai entraîné pendant de nombreuses années) roulent.


De retour au cadre, le sang éclaboussé à l'intérieur du siège et la chaîne reste, on dirait que quelqu'un a mis ses doigts dans les rayons!
Les gars ont fait un casque peint sur mesure juste avant le cadre, donc cela se rattache à cela, et ils sont tous deux liés à nos cinq meilleures vidéos de Whistler Crankworx Dirt Diary au fil des ans, `` Shred till ya Dead '', qui a toujours eu un thème d'horreur. Le design du casque était vraiment en suspens, je ne suis pas du genre à aimer les couleurs vives, alors quand les garçons ont dit de faire du blanc avec du sang ruisselant, je n'en étais pas sûr, mais je leur ai fait confiance et j'ai couru avec. Cela a pris quatre à cinq jours à faire et Dylan y a de nouveau mis sa touche, ajoutant la subtile ombre à capuchon armée d'un couteau `` Karving '' pour se lier au thème de l'horreur.


Et les crânes sur le cadre sont une belle touche, hein?
Les crânes s'inscrivent évidemment dans le thème du heavy metal, mais aussi dans nos films. C'est un cimetière de moments sombres de ma vie et de ma carrière, mais aussi un rappel que vous pourriez vous retrouver là-bas à tout moment à cheval ou à faire de la course à vélo si vous vous trompez, c'est ainsi que notre sport est devenu à la limite de nos jours (d'où le tube de direction avec le croix Metal Mayhem à l'envers).


Vous avez choisi le M29 de la gamme INTENSE.
C'est un vélo de DH et c'est ce que j'ai fait en grandissant - la course en descente - il était donc normal de choisir le M29 plutôt que le M16, car c'est le vélo sur lequel je passerai le plus de temps à courir, à entraîner et à rouler.

Avez-vous une idée du nombre d'heures qu'il a fallu pour peindre?
Le cadre a pris deux semaines sur le pouce. Vous pouvez voir que Dylan a mis une touche spéciale sur celui-ci, et il a également ajouté quelques petits détails auxquels je ne m'attendais pas.


Avez-vous une partie préférée du design?
Tout. Lorsque vous êtes à distance, le cadre a l'air d'être juste en noir et blanc, mais en vous rapprochant, vous commencez à voir combien de détails il y a, c'est subtil, détaillé et agressif tout en un.

Vous avez dû faire pulvériser quelques vélos au fil des ans, en avez-vous un favori?
J'ai eu quelques vélos DH de couleurs différentes au fil des ans, mais c'est mon premier travail de peinture personnalisé, je n'aurais pas pu avoir de meilleurs gars le peignant ou pensé à quelque chose d'aussi rad dans le passé.


Nous avons hâte de le voir s'accumuler Chris. Et je suppose que nous devons savoir, allez-vous le monter ou est-ce qu'il va être accroché au mur !?
Je vais le construire moi-même pour rouler au Whistler Bike Park et participer à des épreuves de BC DH où nous organiserons notre programme INTENSE Podium Payback. À votre santé.